Il est possible de bien vivre son célibat !

 

le celibat Le célibat est une situation qui est plus ou moins bien vécue par les personnes qui la traverse et également plus ou moins bien interprétée par les personnes qui vous entourent. Entre étape redoutée, pour certain et moment inestimable pour d’autres … Nous avons tous quelque chose à en tirer, et ce, quel que soit le pourquoi du comment nous en sommes là.

Personnellement je faisais partie de ces personnes pour qui le célibat était la fin du monde … On ne m’aime plus, je suis seule, je ne trouverais jamais plus personne, avec qui je vais partager ma vie, avec qui je vais partir en vacances …. Bref, j’avais besoin de partager pour exister… Une angoisse …

Adolescente j’étais plutôt de genre à ne vivre que de longues histoires d’amour à répétition sans jamais prendre le temps de faire une pause. Quand je dis longues, je parle de relations allant de 3 mois à 2 ans et demi. Les années passant je n’avais pas vraiment changé ma façon de fonctionner…. Et un jour, après deux belles histoires de 5 ans qui se sont enchaînées rapidement … Je me suis trouvée face à moi même et j’ai décidé qu’on ne m’y reprendrais plus !

Pourquoi donner autant de temps à des histoires partagées (qui en valaient la peine of course) et ne pas MOI, m’accorder du temps pour me partager, mon histoire …. Me connaître, avant de vouloir connaître l’autre, ou le nous.

Et j’ai fait le grand saut !

Le célibat, concrètement, ça change quoi ?

on prend du temps pour se connaître.

Alors, oui, certains me dirons que la base c’est se connaître et qu’il aurait fallu passer par cette étape dès le départ pour apprécier …. blablaaaaablaaaa… Mais apprendre à se connaître fait peur !
Pourquoi ? Parce que se connaître soi même, c’est se retrouver face à ce que l’on est réellement, se retrouver seul parfois, faire le point, se remettre en question, tomber de haut parfois, découvrir et avancer !
On découvre parfois que l’on se ment à soi même, qu’on se force à être … Ou simplement que l’on a changé.

On a des objectifs et on se réalise.

Alors bien sûr qu’il est possible de se réaliser avec chéri chéri, mais disons que parfois nous nous projetons dans le « Nous » pour nous réaliser et accordons beaucoup d’importance au regard de la personne qui partage notre vie, certains peuvent même s’y perdre complètement …
Célibataire, on a des rêves, et on peut s’y consacrer pleinement. Chaque petite victoire qui nous rapproche de notre but est un véritable stimulant et une grande satisfaction.

on ne se justifie qu’auprès de soi-même.

Vous pourrez trouver tous les arguments de la terre, quand nous sommes en couple, il arrive un moment où vient l’heure de la justification. Attention, ne pas confondre, justifications intempestives et dialogue ! Le dialogue c’est bien ! 😉
Le célibat nous apprendre à ne plus se justifier et à voler de tes propres ailes, nous apprenons à ne plus nous soucier du regard des autres, parce que nous pensons à nous et à ce qui nous fait du bien ! Et si connerie il y à … Dans tous les cas tu ne peux t’en prendre qu’à toi même.

Le célibat permet de faire des choses stimulantes.

Bon évidemment, ça ne marche pas pour tout le monde: Certains ne sont épanouis qu’au sein d’un couple, c’est bien aussi. Personnellement, les premiers mois se sont avérés assez durs, je me cherchais. Je me cherche encore, mais disons que j’ai trouvé la voie principale, car je n’avais plus de repères. Petit à petit, j’ai remplacé ce « manque, ce vide, ce silence » par 1000 choses différentes qui me procuraient autant de bonheur que d’être avec quelqu’un.
Rien qu’une promenade avec mon chien, ou même me cuisiner quelque chose, rien que pour moi, de lire, de reprendre la danse, de m’allonger tranquille au soleil, de ne penser à rien, partir seule en voyage (retour d’expérience ici)…. Autant de chose stimulantes que de moments de vie !

On apprend à dompter la solitude.

Ca, c’est le changement qui, à mon sens, est le plus important. Quand tu apprends à être seule, le bonheur commence. Ne plus avoir peur de la solitude, ou de perdre les gens, permet de faire de meilleurs choix lorsque tu rencontres quelqu’un. On se pose ainsi les bonnes questions, sur ce que l’on souhaite vivre et ne plus vivre. On ne se jette plus sur le premier venu parce qu’il est canon, on ne continue pas une relation si on sent qu’elle est vouée à l’échec (oui le fameux … « Je le ferais changer » .. FAUX). On ne se pose plus 1000 questions quand une relation née … On profite du moment présent. Mais le plus important dans l’apport du célibat et l’appréhension de la solitude, c’est que l’on apprend à dire « non » quand c’est non et à montrer ses limites sans avoir peur de perdre la personne avec laquelle on est car au final, on sait que même seule, on est heureuse.

Si vous êtes célibataires, mesdames, messieurs …. Posez vous, profitez, car des moments comme ceux là il y en a très peu dans une vie …. Ces moments où seul notre propre personne compte… Des moments où l’on peut se découvrir pleinement et nous permettre d’avancer et de grandir !

L’amour viendra, et n’en sera que meilleur <3

3 COMMENTS

  1. Il y a une autre facette au célibat qui n’est pas évoqué et qui me semble devrait l’être car nous sommes de en plus nombreux(ses) a faire partie de cette « catégorie sociale ».
    Je suis ce qu’on appelle une célibataire de longue date (et c’est pas parce que je suis moche difforme ou complètement neuneu), j’ai donc biiiien eu le tps d’apprendre à me connaitre, la face cachée de l’iceberg c’est lorsque l’on découvre qu’être seule c’est confort et en effet sans compromission, C’est aussi lorsqu’on réalise finalement on est à l’aise seule on fait en effet ce qu’on veut quand on veut et que tout d’un coup il devient dure de faire de nouveau de la place à une autre personne, qui viendrait forcément perturber cet équilibre si cher à notre bulbe rachidien.
    Donc question – peut être sujet d’une suite à cet article : comment faire quand on passe de « peur du célibat » à « peur de laisser entrer quelqu’un dans sa vie » ?
    J’ai 38 ans et j’en suis là … réflexion quand tu nous tiens …

    • Val, je suis entièrement d’accord avec ton commentaire, et je vais surement creuser cet aspect du célibat pour vous en faire un petit article. Parce qu’en effet, lorsque l’on est bien avec soi même …. Quel bonheur… Et sommes nous prêts à de nouveau partager, mais sans compromission comme tu le dis, il faut l’apprendre, l’appréhender je pense … Rdv au prochain épisode ! 😉

  2. Excellent article où je me retrouve ! Même si nous vivons tous le célibat différemment c’est un point crucial : se retrouver, savoir qui nous sommes vraiment. Comme dit le proverbe  » savoir ce que tu veux , ce que tu ne veux pas et surtout ce que tu ne veux plus » bon courage à tous ainsi qu’à moi-même ! 😉

Laisser un commentaire