Je vous dois des explications, chers lecteurs !

Depuis le début 2017 le blog a connu un ralentissement, oui, je l’avoue et vous allez comprendre pourquoi.

Confessions intimes bonjour, nous rentrons dans une rétrospective de mes moments passés.

Les deux années passées furent pour moi comparables à des montagnes russes, avec des (très) bons moments, mais aussi de mauvais. Ces deux dernières années j’ai fait de nombreux choix, qui pesaient lourd dans la balance et qui allaient déterminer une bonne partie de mon futur. Ces deux dernières années m’ont épuisé, mais m’ont aussi faites me découvrir … Et quelle belle rencontre !

Aujourd’hui, même si nous ne sommes plus vraiment en début d’année je fais le bilan.

J’ai littéralement changé de vie.

Je me suis aperçu que j’étouffais là où j’étais, que je ne pouvais plus avancer, plus évoluer, que je n’étais plus moi-même et proche du burn out. Alors j’ai tout quitté … L’homme qui partageait ma vie, le travail qui occupait mes journées, mes idéaux, ma façon de penser, ma peur de demain, mes angoisses et la piètre idée que j’avais de moi-même.

Aujourd’hui,

J’ai déménagé, changé mes habitudes, mes repères. J’ai recommencé, seule, mais mieux.

J’ai monté ma (petite) entreprise. Je me suis lancée moi qui ai toujours rêvé d’être un jour mon propre patron, j’y suis ! Non sans peine je vous l’accorde, car sauter dans le grand bain, sans gilet, ça fait peur.

J’ai découvert le courage et surtout que c’est une des vertus les plus belles et les plus respectables qui puissent exister. Il m’en a fallu beaucoup ces dernières années pour surmonter les épreuves qui m’ont été imposées !

J’ai voyagé, seule. Une grande première pour la personne introvertie que j’étais, un grand défi, relevé haut la main et à renouveler au plus vite !

J’ai (re)rencontré de belles personnes. Nouvelles ou connues. Je suis allée vers elles, me suis ouverte, laissée porter par la gentillesse de mes nouvelles et anciennes amitiés qui m’ont beaucoup aidée et soutenue !

J’ai appris à méditer et à lâcher prise. J’essaye d’être moins sévère envers moi-même et ne pas me heurter à ce sentiment d’échec de « peut faire mieux » que vous connaissez sans doute.

J’ai mis les choses à plat, et aujourd’hui me revoilà. Des projets plein la tête, des expériences à digérer et une nouvelle vie à appréhender.
Il y des moments comme ça où tellement de choses changent, que nous avons l’impression de perdre pied, de ne plus rien maîtriser, d’être submergé.

A ce moment là, faut savoir dire stop, se recentrer et se réapproprier les choses.
C’est ce qui s’est passé ces derniers mois, il m’a fallu prioriser des choses plus que d’autres pour sortir la tête de l’eau. Bref je ne suis pas là pour vous faire pleurer, bien au contraire, mais il m’a fallu faire une pause.

Aujourd’hui, c’est reparti ! Et au-delà de ces explications, ce que je souhaitais vous dire, c’est qu’il faut savoir s’écouter et les bons choix seront faits. Il se peut que sur moment vous vous sentiez coupable ou incapable, mais si vous êtes entourés des bonnes personnes votre courage sera au rendez-vous.

NO COMMENTS

Laisser un commentaire